… une tasse de thé ?

 

 

 

 

 

 

  à venir

  • 2 juin: Leila Olivesi Quintet, Le Sunset, Paris
  • 13-17 juin: Ro Gebhardt group, Sarrebruck – Luxembourg
  • 21 juin: Harmonie Toutes Aides, Nantes
  • 28 juin: JL Longnon Big Band, Les Petits Joueurs, Paris
  • 30 juin: JL Longnon Big Band, festival Touches de Jazz, Beynes
  • 7 juillet: Leila Olivesi Quintet, Le Nubia, Boulogne
  • 29-30 juillet: Trio Romano/Lippi/Cailleton, Ile d’Yeu
  • 31 juillet-8 août: stage, Jazz in Marciac
  • 7 août: Quintet One Shot, Jazz in Marciac
  • 14 septembre: Leila Olivesi Quintet, Le Nubia, Boulogne
  • 18 septembre: JL Longnon Big Band, Les Petits Joueurs, Paris
  • 19 septembre: Duo Leila Olivesi, Café Laurent, Paris
  • 22 septembre: Imagens, Paris
  • 27 septembre: Milo Mou Kokkino, Talensac, Nantes
  • 5 octobre: Orphicube Atomic Flonflons, Le Pannonica, Nantes

Nouvelles

Les flonflons du printomps.

Sortie de l’album “Atomic Flonflons” par Alban darche et l’Orphicube. A écouter absolument, à voir impérieusement et à danser passionnément.

“Allez savoir où nous sommes et quand tout ceci se passe : avant, mais quand exactement ? Faut-il parler de nostalgie ? Oui, sans doute, tant le long métrage semble filmé en noir et blanc, avec la danse chevillée au cœur de son scénario. Toutes les danses ou presque, celles qui ont fait chavirer tant de corps il y a longtemps maintenant : ragtime, tango, valse musette, java, Charleston… Ici tout s’enchaîne, dans une succession d’accélérations joyeuses (…) et de pauses où la mélancolie affleure, comme au long de « L’oiseau qu’on voit chante sa plainte », extrait du poème « Le Ciel est par dessus le toit », de Paul Verlaine, une belle occasion pour Alban Darche de dérouler un chorus chargé d’émotion au saxophone baryton. Surtout, The Atomic Flonfons est un disque sinueux, dont chacune des courbures rythmiques masque la suivante et réserve une nouvelle surprise. En arrangeur inspiré, sûr des richesses de son orchestre, Alban Darche sait ne jamais dérouter. Il attise la curiosité pour la satisfaire aussitôt à grand renfort de textures soyeuses…”

.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

“Ne désespérez jamais, faites infuser davantage.”

H. Michaux